Un peu d’histoire

Qu’est-ce que la mosaïque?

La mosaïque est un art décoratif qui consiste en l’assemblage d’une multitude de petits cubes juxtaposés les uns à côté des autres de sorte qu’ils représentent un dessin ou créent un motif. Les cubes ainsi assemblées peuvent être composés de différents types de matériaux comme la pierre, le verre, le bois, le métal, la céramique, l’émail, ou encore le marbre. La forme des pièces assemblées, les matériaux utilisés, les support sur lesquels sont les réalisés les mosaïques et les dessins représentés varient en fonction des époques et des lieux où se sont exprimés les mosaïstes.

La mosaïque peut recouvrir les murs mais aussi les seuls les objets et les immeubles. L’assemblage des différents éléments de la mosaïque est généralement réalisé au moyen d’un mortier d’un mastic ou d’un enduit. La mosaïque peut recouvrir une surface plane et même une surfaces courbe.

Les grandes familles de mosaïques

Nous distinguerons quatre grandes familles de mosaïques.

L’opus tessellatum

Cette technique de mosaïque nous vient directement de la Grèce Antique. Tesselatum signifie objet a quatre côtés en grec. Cette mosaïque consiste donc à assembler un ensemble de cubes de forme carrée et très régulier de sorte que l’on puisse coller les tesselles les unes aux autres de façon très serrée. Ainsi, le mortier devient invisible.

L’opus sectile

Cette technique de mosaïque consiste en l’assemblage de formes diverses et variées comme des carrés des losanges des cercles, des triangles. Cette technique laisse davantage apparaître le mortier qui lie les tesselles entre elles.

Mosaïque murale et de pavement

Enfin les deux derniers types de mosaïque sont les mosaïques murales (qui recouvre les murs des maisons ou des temples)et la mosaïque de pavement qui, comme son nom l’indique, recouvre les sols.

Un peu d’histoire : la mosaïque à travers les siècles

L’art de la mosaïque trouve ses origines dans l’Antiquité grecque et romaine et plus particulièrement en Irak (ancienne Mésopotamie) il y a environ 6000 ans. Les plus anciennes mosaïques retrouvées dans cette région étaient constituées de tout petits cônes en argile de différentes couleurs. La mosaïque servait essentiellement à cette époque à décorer les murs et les sols des maisons mais aussi des temples. C’est à Pompéi que l’on en trouve les plus beaux vestiges romains.

On retrouve cette forme d’art tout au long de l’Antiquité mais aussi au Moyen Âge et en particulier chez les Byzantins ainsi qu’à la Renaissance (en Italie notamment). La mosaïque disparaît jusqu’au XXème siècles ou certains artistes modernes comme Gaudi (artiste et architecte catalan) à Barcelone et Klimt (peintre et artiste céramiste autrichien) à Bruxelles.